!css
Particuliers

Mon dossier administratif

Je mets à jour mon dossier administratif

EN BREF

Mettre à jour mon dossier administratif, ce sera bientôt simple et rapide avec le portail sécurisé Société Générale. Je pourrai télécharger mes pièces en ligne en quelques minutes seulement !

Un portail sécurisé … pour qui ?
Le portail sécurisé Société Générale sera mis à disposition de nos clients, et de toute personne en lien avec le compte d’un de nos clients (mandataire, garant, titulaire d’une carte bancaire), qui seront prochainement contactés :

  • via l’adresse e-mail : mondossieradministratif@sgcb.nc (vérifiez votre boite "Spam")
  • par courrier

Comment procéder à la mise à jour de mon dossier administratif ?

  • Je collecte les documents sollicités
  • Je clique sur le lien pour accéder au portail sécurisé : mondossieradministratif.societegenerale.nc
    (Portail prochainement disponible)
  • Je saisis le code personnel qui me sera communiqué via courriel ou par courrier
  • Je suis les instructions en ligne


Et pour finir … quelques recommandations ?

Pour que les documents soient conformes et validés en temps réel par le portail sécurisé Société Générale, je m’assure que :

  • Les documents sont en cours de validité et lisibles
  • Les photos et signatures sont visibles
  • Les justificatifs d’identité ou factures sont transmis en recto/verso
  • Facilité d’accès (24h/24, 7j/7)
  • Confidentialité : code personnel (communiqué par courrier ou email)
  • Mise à jour du dossier administratif à distance

POUR PLUS D’INFORMATION

Les obligations légales et réglementaires exigent des établissements bancaires français une connaissance actualisée de leurs clients afin d’assurer la sécurisation de leurs opérations bancaires.

Dans ce contexte, Société Générale vous contactera prochainement pour la mise à jour de votre dossier administratif.

Quelles sont les motivations de cette démarche ?

  • Une meilleure connaissance de nos clients, ce qui permet de répondre à vos besoins grâce à des solutions bancaires adaptées. Nos conseillers de clientèle peuvent ainsi personnaliser les services proposés en fonction de l’évolution de la vie et des besoins de nos clients.
  • Des mesures établies par l’Union européenne et notre autorité de régulation nationale (ACPR, Autorité de contrôle Prudentiel et de Résolution) visant à prévenir l’utilisation de notre système financier à des fins de blanchiment de capitaux ou de financement du terrorisme, imposent aux institutions financières de connaître leurs clients et de posséder des informations actualisées.
  • Le respect de nos engagements, en tant qu’établissement financier, en matière de sécurité des opérations bancaires de ses clients, sur la base des documents exigés par la réglementation bancaire.
  • Une connaissance actualisée des informations (identité, adresse, ressources (activité économique)) de l’ensemble des personnes avec lesquelles Société Générale Calédonienne de Banque a établi une relation juridique (clients, représentants légaux, mandataires ou cautions).

Mais concrètement qu’est-ce que cela implique ?

A tout moment, les documents exigés par la réglementation doivent pouvoir être présentés par Société Générale Calédonienne de Banque aux autorités de contrôle. Ces documents doivent être en cours de validité (pièce d’identité) et actualisés (justificatif d’adresse et de ressources).

Par conséquent, si les documents nécessaires à la mise à jour de votre dossier sont caduques, des documents récents doivent être demandés par les établissements financiers, en cas de nouvelle opération (demande de crédit, opération à l’internationale ou délivrance d’un moyen de paiement, par exemple) ou lors d’une mise à jour régulière du dossier client si vous n’avez pas eu de contact avec votre conseiller depuis un certain temps.

Les articles de loi :

Les articles de loi sur lesquels s’appuie cette démarche émanent principalement des 3ième et 4ième directives européennes sur la lutte contre le blanchiment transposées en droit français dans le Code monétaire et Financier :

  • Article L561-5 du Code Monétaire et Financier
  • Article L561-6 du Code Monétaire et Financier
  • Article R561-5 du Code Monétaire et Financier
  • Article R561-11 du Code Monétaire et Financier
  • Article R561-12 du Code Monétaire et Financier